Que vaut l’expérience de toute une vie ?

1200 950 Le monde selon Alphonse

Un diplôme à 60 ans : pour quoi faire ?

1. Par curiosité

Que l’on ait envie de reprendre des études ou tout simplement de savoir ce que valent nos compétences après des années de dur labeur, le diplôme permet d’avoir un niveau d’évaluation nécessaire pour valider l’un de ces deux objectifs (ou les deux, soyons fous). 

2. Par obligation

Ça, c’est le cas de figure le moins sympa. Lorsqu’il faut retrouver du travail en fin de carrière, certains patrons demandent inéluctablement les diplômes. Pas de Bac, pas de travail. Même si vous avez les compétences requises, et d’ailleurs sûrement bien plus. “On marche sur la tête”, nous direz-vous, mais on ne peut guère lutter contre le système.

Quelles options pour valider son diplôme ?

Vous avez deux solutions (trop peu connues malheureusement) pour que l’expérience acquise durant votre carrière professionnelle soit connue et reconnue :

C’est bien beau ce jargon, mais ça veut dire quoi exactement ? On y vient. 

Commençons par la Validation des Acquis de l’Expérience. Promis, on va tout vous expliquer sans copier-coller la brochure ministérielle. La VAE, c’est une certification qui récompense les compétences et savoir-faire que vous accumulez pendant votre carrière. Elle peut prendre la forme d’un diplôme, d’un titre ou d’un certificat de qualification professionnelle. Une seule condition : avoir au moins un an d’expérience en rapport avec la certification demandée – jusque là, tout est logique.

Si les bilans actif/passif n’ont aucun secret pour vous ou si vous maîtrisez la cuisson de la baguette à la perfection, il vous suffit ensuite de trouver la certification que vous souhaitez demander. Pour ça, direction le moteur de recherche Pôle Emploi en cliquant ici. Pssst : si vous avez l’impression d’avoir mis les pieds dans une jungle, vous pouvez aussi faire appel à un conseiller spécialisé dans la VAE tout près de chez vous.

Une fois la certification trouvée, il vous reste une ultime étape : remplir le formulaire de recevabilité à la VAE. Eh oui, une démarche administrative ne serait pas une démarche administrative sans paperasse. Mais rassurez-vous, tout se passe directement en ligne. Et le formulaire en question est disponible en cliquant ici.

Et la VAP dans tout ça ?

Passons maintenant à la Validation des Acquis Professionnels. À la différence de la VAE, la VAP n’est pas une certification à proprement parler que vous pourriez accrocher au dessus de la cheminée.

En fait, la VAP est une validation qui vous permet de poursuivre des études supérieures sans avoir le ou les diplômes pré-requis pour une admission traditionnelle. Par exemple, avec la VAP, vous pouvez suivre un Master 2 sans avoir eu de Master 1 ni même le Bac.

L’obtention de la VAP se joue alors au cas par cas

  • Étape 1 : vous repérez la formation que vous aimeriez suivre en naviguant sur la toile.
  • Étape 2 : vous contactez l’université en question pour savoir comment obtenir votre VAP. 
  • Étape 3 : vous passez un entretien pour faire valider vos acquis par un jury de l’université en question et entrer directement sur les bancs par équivalence.

Alors, vous optez plutôt pour la VAE ou pour la VAP ?

Maintenant que vous y voyez plus clair sur ces acronymes, c’est à vous d’entrer en piste. VAP ou VAE ? Tout dépend de votre objectif. La VAE valide un passé professionnel et personnel avec l’obtention d’un diplôme. Quant à la VAP, elle s’inscrit plutôt dans une volonté de progression comme une reprise d’études. En tous cas, sachez que les deux vous sont tout à fait accessibles et que vous êtes plus que légitimes pour en faire la demande.

Ah oui, un dernier petit détail pour la route : contrairement à la VAE que l’on peut demander toute l’année, la demande de VAP est souvent examinée de mai à début septembre pour rejoindre les bancs de l’université en septembre – alors c’est pile le moment.

Cet article vous a été utile ?

On sait que les sujets administratifs ne déchaînent pas forcément les passions. Alors cette semaine on a pris le pari de vous parler VAP et VAE d’une façon un peu originale. On espère que ça vous a plu et votre avis nous serait précieux pour savoir si on doit continuer dans cette voie.

5 commentaires
  • François Laveau 2 août 2019 à 8 h 55 min

    Pour nous encourager quels sont les taux de succès par filières en VAE et VAP ?

    Ajouter un o à sumettre, cela sera mieux !

  • Je connais tout cela par expérience personnelle et professionnelle mais peu de personnes le savent et oui je trouve que c une très bonne info !
    Silvie 67 ans

  • Bonjour
    Après 22 ans de travail dans un service social, j ai décidé de faire la VAE d assistante sociale qui venait juste de voir le jour. J étais près de la retraite, mais C était important pour moi de valider mes acquis professionnels et de partir avec une reconnaissance du travail accompli.
    Mon diplôme en main, j ai effectue une fois à la retraite, un remplacement d un assistant social. Une manière pour moi d activer ce document. La boucle était bouclée !

  • bonjour,
    je serai interessée par 1 VAP

  • GUIDICELLI Juliette 6 août 2019 à 17 h 09 min

    BRAVO POUR VOS INTERVENTIONS ET VOS INFORMATIONS TOUTES PRECIEUSES, CLAIRES ET TRES UTILES. CONTINUEZ SURTOUT…. DES INITIATIVES COMME LES VOTRES SONT INDISPENSABLES DE NOS JOURS;

Laisser une réponse