Pêché en été, mangé à Noël.

1200 950 Le monde selon Alphonse

3 750 tonnes. C’est la quantité de homard qui déferle sur nos tables à Noël. En sachant qu’il ne se pêche en terres bretonnes que de mai à août, comment peut-il arriver vivant dans nos assiettes en plein hiver ?
Pour comprendre, il faut traverser l’Atlantique.

Ça, c’est notre tête quand on descend d’un vol Montréal-Paris qui dure 7h.
Alors imaginez celle du homard canadien pour qui le trajet a duré 4 mois. 2 fois moins cher que son homonyme breton car moins rare, il est surtout gorgé d’eau à force d’avoir été ballotté de vivier en vivier pour arriver vivant chez nous, plus ou moins en bonne forme.

Et si on revenait plutôt à une pêche raisonnée ?

Sous-payés à cause du trop grand nombre d’intermédiaires entre la mer et l’assiette, bon nombre de petits pêcheurs doivent travailler comme des forcenés quitte à racler les fonds marins et oublier la saisonnalité des espèces. La solution pour éviter cela : acheter le poisson au prix juste en se rendant directement au port. Et pour ceux qui n’ont pas la chance d’habiter sur la côte, Guillaume et Charles ont créé Poiscaille. Leur pari : 48h maximum entre l’Océan et votre assiette, sans aucun intermédiaire. Les petits pêcheurs transmettent toute leur pêche du jour à Poiscaille qui vous l’expédie dès leur retour sur la terre ferme par colis réfrigérés, en fonction des espèces et quantités que vous avez choisies la veille parmi la dizaine de combinaisons proposées. En bonus, des fiches recette sont même glissées pour les cuistots.

Le petit + : pour sortir des sentiers battus et redonner leurs lettres de noblesse à certaines espèces moins demandées, Poiscaille propose régulièrement des poissons “oubliés” – des topinambours de la mer en quelque sorte.

PS : Comme Guillaume et Charles sont sympas, ils ont créé un code sur-mesure pour nos lecteurs. Premier casier gratuit avec le code ALPHONSE (désabonnement libre à tout moment). 
La marche à suivre pour en bénéficier : 
1. Rdv sur le site de Poiscaille en cliquant ici.
2. Choisissez la fréquence de l’abonnement : “Chaque semaine”
3. Indiquez vos allergies et choisissez votre point de retrait/livraison.
4. Cliquez sur “Démarrez l’aventure !”.
5. Entrez le code promo “ALPHONSE”
6. Saisissez votre numéro de CB pour valider l’abonnement – vous pourrez bien sûr vous désabonner à tout moment ensuite dans la rubrique “Mon compte”.

L’origine du monde selon Alphonse.

Des voyages aux quatre coins du monde.
Un constat frappant.
Un engagement.