Le cinéma de demain commence aujourd’hui

1200 900 Le monde selon Alphonse

Aaah le cinéma.. Ses paillettes, ses cascades et ses effets spéciaux pour épater la galerie.. En découvrant le budget exorbitant du dernier Besson (11 000 années de SMIC !), on s’est dit que le 7ème art marchait sur la tête et qu’il aurait besoin d’une bonne claque pour se réveiller.

Bon, pas facile de faire bouger les carcans d’une industrie si bien rodée. D’ailleurs, nombreux sont les petits indépendants à s’y être cassé les dents. Financements, distribution, liberté d’expression : réaliser un film est une aventure semée d’embûches. Alors quand une bande de jeunes bourrés d’audace décide de porter un nouveau cinéma réaliste, aventureux et inventif avec trois francs six sous, on approuve ! Et surtout, on vous en parle.


Le projet

L’aventure Paris est une fête débute en 2015, au lendemain des attentats. Cinq copains mordus de cinéma décident alors de transformer le tumulte qui agite la ville en “décor” de leur long-métrage fictionnel. Ils ont 4 000€ en poche, une caméra riquiqui et un scénario somme toute assez banal (on suit l’héroïne après qu’elle ait manqué de mourir dans le crash d’un avion) ; ce qui est vraiment dingue dans ce projet, c’est l’immersion du personnage principal en pleine réalité, sous tension, symbole d’une jeunesse déboussolée. Pas de trucage, pas de figurant, juste les images puissantes de la vraie vie mêlées à la fiction du scénario. Frissons garantis.


Pourquoi on vous parle de ce film aujourd’hui ?

  • On se retrouve totalement dans Paris est une fête. Ce film est un miroir de notre génération de vingtenaires en plein questionnement sur l’avenir, avec l’envie de faire bouger les choses sans se laisser envahir par le climat un tantinet anxiogène.
  • Paris est une fête nous donne l’impression d’être aux portes d’un nouveau cinéma, plus accessible, plus réaliste ; preuve qu’il est possible de réaliser un film de qualité sans débourser des millions en effets spéciaux, et sans s’enticher d’un producteur hyper côté.

  • Aujourd’hui, le montage du film est presque terminé après 3 ans de tournage. Demain, il sera peut-être en salle grâce à la campagne de dons lancée par l’équipe. Un chouette projet collaboratif auquel chacun peut contribuer – ça vous tente ?

Psst, avant de partir, on a envie de partager avec vous les frissons que l’on a ressentis en regardant la vidéo de présentation du film. Déjà vue par plus de 2 millions de personnes, on vous laisse juger par vous-même.
Pour en savoir plus sur le film, découvrez la chronique d’Europe 1

Alors, vous avez aimé cet article ?

N’hésitez pas à me laisser votre email avant de partir pour que je puisse vous envoyer en avant-première mes prochaines missives 🙂

à lire et à re-lire...

Découvrez nos derniers articles