Notre sélection d’illustrateurs.rices

1200 627 Le monde selon Alphonse


Notre sélection d’illustrateurs.rices

Une fois les appels avec les (petits-)neveux passés et le documentaire sur les plaines africaines bouclé, pas facile de trouver un nouveau moyen de voyager. Et si les enfants avaient la solution : le dessin ne serait-il pas la meilleure façon de s’évader ?

On ne va pas vous proposer de dessiner vous-même (même si cela pourrait être une très bonne idée) mais plutôt de découvrir les illustrateurs.rices préféré.es de l’équipe. On espère ainsi vous donner envie de partir en excursion dans le monde fabuleux du crayon.

Marie Doazan, ou la poésie des couleurs

À coups de grands aplats de couleurs, l’illustratrice nous plonge dans un Sud enchanté où les cigales se font la cour et les boules de pétanque s’entrechoquent. Des scènes de vie aux détails de la nature, rien n’échappe à son pinceau.

Matthias Malingrëy, ou le dessin enfantin

Les illustrations de Matthias ont des airs de rêves enfantins. L’illustrateur passe à la casserole les recettes de la vie quotidienne dans des dessins aux petits oignons. Un plaisir pour les grands comme les petits.

Federica Del Proposto, ou la dolce vita du crayon

Inspirée par les bandes dessinées, l’illustratrice raconte la dolce vita à travers des lignes claires et des couleurs pastels. Aux airs italiens, ses dessins ont parfois la légèreté du trait de Sempé.

MaryLou Faure, ou les formes culottées

Couleurs prononcées et femmes aux formes généreuses, ses personnages nous rappellent les fameuses “nanas” de Niki de Saint-Phalle. On se plonge volontiers dans ce monde rosé et enchanté de la féminité.

CoucouAurélien, ou la filouterie du bleu

Pour les yeux innocents, laissez-les fermés. Pour les yeux gourmands, profitez-en. Aurélien dessine les corps avec malice, dans des teintes de bleu et de rose. Les plis et les textures de ses traits ne sont pas sans rappeler la tendresse que nous avons chacun(e) pour nos corps.

Laisser une réponse