Et vous, vous êtes piqués ?

1200 950 Le monde selon Alphonse

Longtemps considéré comme un zigouigoui de canailles tourmentées, le tatouage s’est finalement libéré des clichés qui lui collent à la peau en devenant une pratique grand public. Pour 55 % des français (et 80 % des jeunes !), le tatouage constitue même un Art à part entière* ! Quand on pense à la “bousille” (argot pour “tatouage”) rudimentaire et provocatrice, autrefois apanage du marin, du prisonnier ou du caïd, on se dit que les mentalités ont fait un pas de géant.


D’ailleurs, vous connaissez Miss Téton ?

N’y voyez rien de grivois ; c’est le surnom d’Alexia Cassar. Cette ancienne chercheuse biologiste a eu LA bonne idée pour redonner du baume au coeur à toutes ces femmes résistantes. Bas les pattes maudit cancer du sein : Alexia Cassar pratique le tatouage en 3D pour reconstruire des tétons ultra réalistes. Le tatou bientôt remboursé par la sécu ?

En tous cas, voilà un bel exemple qui balaie d’un revers de bistouri les idées reçues sur le monde du tatouage ! Machiste ? Que nenni. Il est d’ailleurs l’un des rares à respecter la parité salariale et attire un large public féminin – tatoueuses comme tatouées. Ah oui, cerise sur la gâteau, la 8ème édition du Mondial du tatouage débutera ce vendredi à Paris et devinez quoi : cette année, ce seront les femmes qui seront à l’honneur 🙂

* Selon l’étude IFOP réalisée en 2017 pour le Syndicat National des Artistes Tatoueurs
Mondial du tatouage du 13 au 15 mars 2020 à la Grande Halle de La Villette – Paris
à lire et à re-lire...

Découvrez nos derniers articles

Laisser une réponse