Et si vous deveniez écrivain public

1732 1155 Le monde selon Alphonse
ecrivain-public

Ce que vous aimez, ce sont les gens et leurs histoires ? D’ailleurs, votre sens de l’écoute est aussi délicat que votre plume ?

Ouvrez grand vos oreilles
L’écrivain public s’occupe de l’écriture, de la relecture et de la correction de papiers administratifs. La plupart du temps, vous confiez votre plume à des gens en difficulté qui ne maîtrisent ni les outils informatiques ni les notions techniques des paperasses à remplir. Mais en prêtant l’oreille, vous devenez aussi un peu comme un psy, le canapé en moins. Les gens se livrent. Et du public, vous rentrez dans l’intime.

Bertrand, lecteur d’Alphonse, raconte : “Ce n’est pas toujours simple. Mais je trouve ça fascinant d’écouter la vie des gens. Vous n’imaginez pas ce que j’entends parfois… Et puis surtout, j’ai l’impression de les aider concrètement. Comme je suis assez terre-à-terre, ça me plait bien.

Comment faire pour devenir écrivain public ?
Pour commencer, il faut être un(e) mordu(e) du Bescherelle. Si en plus, l’administration ne vous hérisse pas le poil, vous pouvez vous munir de votre plus beau stylo.

Au programme :

  1. Contacter la mairie de votre ville pour connaître les associations qui cherchent des bénévoles près de chez vous.

  2. Rendez-vous à la permanence de l’association que vous avez choisie afin de proposer votre aide.

  3. Vous serez amené(e) à répondre à des problématiques variées, de la facture de frais médicaux à la feuille d’impôts. Et puis, comme nous l’a confié Bertrand, de temps en temps, vous aurez une petite surprise. On vous demandera par exemple de rédiger une lettre d’amour.

Laisser une réponse