À la rencontre du voisin inconnu

1200 950 Le monde selon Alphonse

A 30€ le billet d’avion pour Berlin, se faire la malle est devenu si simple que l’on finit par en oublier l’essence même du voyage. Pourtant, Stevenson disait déjà en 1883 que “l’important n’est pas la destination mais le chemin pour y arriver”. Et surtout les rencontres que l’on peut faire sur la route. Bien dit.

Voyager, ce n’est pas juste mitrailler la “Grosse Pomme” sous tous les angles.

Depuis leur départ de Sagres il y a 6 mois, Marie et Nil ont troqué leur boulot bien rangé pour une paire de baskets. Leur idée ? Parcourir à pieds les 10 600 km qui séparent le Portugal de la Turquie, et prendre le temps. Le temps d’observer la beauté sauvage d’une Europe que l’on a tendance à traverser à vitesse grand V par les airs. Le temps aussi de rencontrer leurs voisins ultra-inspirants en marchant un bout de chemin à leurs côtés. Finalement, Marie et Nil n’ont pas tort : être voisin n’est pas qu’une histoire de palier.

Mais… il ne faut pas forcément aller aussi loin pour faire de belles rencontres.

Le projet de Marie et Nil nous a inspirés. On s’est dit que, finalement, on pouvait aussi partir en voyage là, maintenant, autour de chez nous. Après tout, voyager c’est aller d’un point A à un point B en rencontrant des personnes singulières sur la route – que cela soit dans un pays étranger ou dans la ville où l’on habite. Ils s’appellent Serge, grand reporter devenu professeur de photo auprès des plus jeunes, ou Sylvie, battante pleine d’énergie qui a osé reconstruire sa vie après un divorce tardif ; et des profils comme les leurs, il y en a partout autour de vous. Que diriez-vous de partir marcher avec eux ?

PS : N’oubliez pas de jeter un oeil aux (très) belles vidéos mises en ligne par Marie et Nil au fil de leur périple. Voyage par procuration assuré. Pour les découvrir, c’est ici.

L’origine du monde selon Alphonse.

Des voyages aux quatre coins du monde.
Un constat frappant.
Un engagement.

Laisser une réponse