Cultiver sa curiosité en plantant des arbres

1200 950 Le monde selon Alphonse

5,5 milliards – C’est le nombre de recherches enregistrées par Google chaque jour dans le monde. On vous parlait il y a quelques semaines des fameux cookies qui permettent au géant de l’informatique de vous proposer des publicités ciblées, vous vous souvenez ? Eh bien grâce à nos recherches quotidiennes, le gros G s’en met plein les poches puisque chacun de nos clics lui rapporte environ 2€.

Alors quand on a réalisé tout le bifton que Google se faisait sur notre dos, on s’est d’abord promis de ne plus utiliser de moteur de recherche de notre vie. Après tout, on arrivait bien à faire sans avant, et on n’était pas plus bête ! Et puis 5 minutes plus tard, avec les copains on a eu un de ces débats auxquels seul Google peut donner la réponse : “pourquoi le veau est-il une viande blanche alors que le bœuf est une viande rouge”. Alors, Sherlock ?

Eh bien il s’agit simplement d’une histoire de myoglobine. Et ce n’est pas Google qui nous a donné la réponse, mais un autre moteur de recherche encore plus intelligent : Ecosia ! Le plus fou, c’est qu’en faisant cette recherche, on n’a pas seulement appris un truc, on a aussi sauvé une forêt – ou presque ! Pour la faire simple, Ecosia c’est le Google écolo. Au lieu d’engranger des pépètes générées par la publicité, Ecosia utilise cet argent pour planter des arbres aux 4 coins du monde, en toute transparence.

Le principe est simple : 45 recherches Internet effectuées = 1 arbre planté
→ Si le monde entier troquait Google pour Ecosia, ce sont 123 millions d’arbres qui sortiraient de terre chaque jour (soit 30% de la Forêt Amazonienne…!)


Et pourquoi on vous parle d’Ecosia ?

A ce jour, plus de 22 millions d’arbres ont été plantés au Pérou, en Indonésie, à Madagascar et au Burkina Faso grâce à Ecosia. Et les ambitions de l’équipe berlinoise ne s’arrête pas là puisque ces p’tits jeunes idéalistes visent la plantation d’un milliard d’arbres d’ici 2020 ! Incroyable non ? Même si on n’est pas forcément des écolos de l’extrême, au moins avec Ecosia on voit concrètement * que les petites actions comptent aussi ! 🙂

Et si vous voulez faire d’Ecosia votre moteur de recherche par défaut :

* Avec le compteur Ecosia, vous pouvez suivre en temps réel le nombre d’arbres plantés grâce à vous.
PS : Il n’y a pas d’installation compliquée, c’est totalement gratuit, et comme d’habitude on vous en parle parce qu’on adore le projet (et non parce qu’on reçoit des pots-de-vin 😉) alors rendez-vous sur le site d’Ecosia si ça vous tente !

Alors, vous avez aimé cet article ?

N’hésitez pas à me laisser votre email avant de partir pour que je puisse vous envoyer en avant-première mes prochaines missives 🙂

à lire et à re-lire...

Découvrez nos derniers articles

Laisser une réponse