Et si vous lanciez votre ciné-club

1920 1272 Le monde selon Alphonse

Vous aimez regarder des films ? Mais ce que vous aimez surtout, c’est en discuter le générique à peine terminé ? On a un scénario qui pourrait vous plaire…

Parler de Clouzot plutôt que de météo
C’est samedi soir et vous recevez des amis de longue date. Vos petits fours font mouche. Mais passés l’apéro, le point météo et le point santé, vous n’avez plus grand chose à vous raconter. Pourtant des passions, vous en avez à foison. Comme le cinéma italien ou les contes de Rohmer. La solution ? Lancer un club autour du 7ème art pour redécouvrir vos vieux copains (et qui sait, vous en faire des nouveaux).

Christine, lectrice d’Alphonse, raconte : “Avec mon mari, on s’est lancés dans l’aventure un peu par hasard, il y a 5 ans maintenant. La première fois, on appréhendait un peu. Est-ce que les gens viendraient ? Est-ce que ça leur plairait ? En fait, ça s’est très bien passé. Ça permet de centrer la parole sur des sujets profonds. En partageant, on s’enrichit les uns les autres.

Comment faire pour créer son ciné-club ?
Créer son club de cinéma, c’est comme cuisiner un bon gâteau pour la première fois. Il faut suivre la recette à la lettre, sans en perdre une miette. Avec une pincée de volonté, cela n’a rien de très compliqué. Et la fois suivante, vous pourrez bien sûr y ajouter vos ingrédients secrets.

Au programme :

  1. Établir une liste d’amis, de connaissances ou même d’amis d’amis qui pourraient être intéressés par l’idée. L’idéal est de voir grand. Ainsi, entre les rendez-vous des uns et les vacances des autres, vous vous assurez tout de même un petit lot à vos côtés le jour J.
  2. Choisir le film de la première séance. Vous ne savez pas par quel bout commencer ? Les cinéphiles de l’équipe Alphonse vous confient leurs derniers coups de coeur. Pour les découvrir, cliquez sur ce lien.
  3. Trouver un endroit qui peut accueillir les futurs participants. Si c’est possible dans votre salon, c’est parfait. Sinon vous pouvez aller voir du côté de votre mairie si elle met des salles à disposition.
      
  4. Christine conseille de regarder le film une ou plusieurs fois en amont et d’écrire un petit texte pour le présenter le jour de la projection. Si vous cherchez les bons mots pour parler ciné, on vous invite à regarder Blow up sur Arte.
  5. Inviter tout le monde. Vous pouvez demander à vos acolytes de participer si vous prévoyez un petit repas sur le thème du film (rien de mieux qu’un bon plat de carbonara après un Fellini) ou si vous louez le DVD. Christine, elle, demande 10 euros.

Et voilà que s’organise dans votre salon une fête du cinéma miniature.
Bon film !

Laisser une réponse