Si vous avez (encore) trop prévu à Noël.

1200 950 Le monde selon Alphonse

Vous connaissez le paradoxe du film alimentaire ?

Outre son côté pratique contestable après avoir perdu 15 minutes à le décoller du rouleau puis du plan de travail, sa contradiction réside surtout dans sa composition. Au contact de denrées comestibles, ce petit bout de plastique chargé en Bisphénol A libère des substances nocives. Futé pour du film alimentairemais pas très étonnant quand on sait qu’il était à l’origine utilisé pour protéger les carlingues sur les porte-avions militaires.

Alors sans être des écolos de l’extrême, on se dit que continuer d’utiliser du film alimentaire serait insensé. Il existe bien des Tupp’ en verre, mais soyons francs : ça pèse lourd, ça casse, et ça prend de la place.

La nature est bien faite.

Un simple tissu en coton imbibé de cire d’abeille a les mêmes propriétés qu’un film plastique – mais sans les défauts. Anti-bactérien, hermétique et esthétique (ça ne mange pas de pain), on vous présente le “Beewrap. Deux solutions :

_Pour les manuels, vous pouvez le faire vous-même : prenez votre plus beau tissu en coton et suivez ce tutoriel (belge, une fois !).

_Pour les deux mains gauches : Jérémy et Justine, deux jeunes toulousains, fabriquent des beewrap prêts à l’emploi : Abeillons.  Victimes de leur succès, on vous conseille de guetter le réassort car ils partent comme des petits pains.

Pourquoi on adore le “beewrap” ?

1. C’est beau : vous choisissez vous-même les tissus et pouvez donc parer votre réfrigérateur de Wax multicolores, Vichy et autres Liberty pour vous mettre de bonne humeur quand vous attrapez un yaourt.

2. C’est pratique : il suffit de le positionner sur le récipient ou l’aliment en réchauffant les contours avec vos mains pour faire adhérer le tissu comme un couvercle hermétique.

3. C’est sain : lavable à l’eau froide et au liquide vaisselle, le beewrap est aussi réutilisable (ajoutez de la cire quand il n’y en a plus assez, en général au bout d’au moins 6 mois). Et surtout, il ne contient aucune substance “mystère”.

PS : Ne pas le mettre en contact avec des aliments de type viande crue, et toujours attendre que les aliments refroidissent – cela ferait naturellement fondre la cire.

L’origine du monde selon Alphonse.

Des voyages aux quatre coins du monde.
Un constat frappant.
Un engagement.

Laisser une réponse