3 solutions pour donner un coup d’main à la jeunesse

1200 950 Le monde selon Alphonse

1) En apprenant aux enfants à tenir autre chose qu’un écran :

Si les métiers manuels ont de nouveau le vent en poupe auprès des trentenaires en pleine reconversion professionnelle, ils ont moins la cote auprès des plus jeunes (et surtout auprès de leurs parents qui aspirent plutôt à des filières littéraires ou scientifiques pour leur marmot).

L’idée de l’Outil en main ? Initier les enfants aux techniques artisanales et leur transmettre des choses qui ne s’apprennent pas dans les livres. Et même si cela ne suscite pas de vocations, ces échanges intergénérationnels auront toujours l’avantage d’éveiller leur curiosité et de cultiver leur dextérité.

Plus d’infos

2) En soutenant les jeunes LGBT rejetés par leur famille :

Si la reconnaissance des personnes LGBT a fait un grand pas ces dernières années, cela reste un sujet épineux dans le cercle familial. Pas toujours évident pour les parents d’accepter que son enfant ne reproduira pas le schéma classique. Certains se font à l’idée ; d’autres non. 

L’idée du Refuge ? Accompagner ces jeunes qui se retrouvent à la porte, sans toit et surtout sans soutien, en leur apportant une présence rassurante et des conseils bienveillants pour se (re)construire.

Plus d’infos

3) En aidant un(e) étudiant(e) à dessiner son projet pro :

L’orientation, en voilà un vaste sujet. Combien d’étudiants se retrouvent avec un Bac en poche et pas la moindre idée de ce qu’ils vont faire de leur vie ensuite ? En général, dans ces cas-là, le choix se porte sur la voie vers laquelle parents et professeurs les poussent.

L’idée de la Mission Locale ? Accompagner un(e) jeune adulte en plein questionnement sur son avenir professionnel pour l’aider à trouver son chemin. Ce coup de pouce peut par exemple se traduire par des choses très concrètes et ô combien utiles comme la rédaction du CV ou de la lettre de motivation.

Plus d’infos

Pas de vacances pour Alphonse :

Cet été, on a bien l’intention de continuer à vous écrire. Et parce qu’on aime vous surprendre, on cherche à creuser de nouveaux sujets. Alors pour nous aider à savoir si on vise dans le mille, on aurait besoin de savoir si ça vous plaît (ou pas) :

2 commentaires
  • oui etre aidee car j ai des difficultes pour marcher ( pieds tres enfles et jambes gonflees) je me fais livrer les courses et voila!!! sinon je me debrouille jusqu au jour ou je ne pourrais plus!!! bref il faut payer pôur etre aidee mais voila ce n est pas toujours ppossible:!
    bonne journee a vous et merci pour vos publications!! mme ERBETTA DOMINIQUE

  • Vous me donnez de nombreuses pistes ! Merci et à bientôt !

Laisser une réponse